Survol de l’année

Rapport annuel 2013-2014 de L’Hôpital d’Ottawa

Une pratique novatrice qui sauve des vies

Les infirmières et les thérapeutes respiratoires, qui sont souvent les premiers à accourir au chevet du patient en arrêt cardiaque, peuvent maintenant utiliser un défibrillateur. L’Hôpital d’Ottawa est le premier établissement en Ontario à autoriser d’autres membres de l’équipe de soins (en plus du médecin) à utiliser un défibrillateur, ce qui augmente les chances de survie des patients.

Des médecins du Centre de réadaptation reconnus pour leur excellence en recherche et en formation

Le Dr Keith Wilson, psychologue, a reçu le prix d’excellence en recherche 2013 de l’Association canadienne d’oncologie psychosociale. La Dre Sue Dojeiji, physiatre, a reçu le prix Meredith Marks d’excellence en formation 2013 de l’Association canadienne de médecine physique et de réadaptation.

Des anesthésiologistes sont reconnus à l’échelle nationale

La Société canadienne des anesthésiologistes a remis le prix d’excellence en enseignement clinique au Dr Viren Naik et celui d’excellence en pratique clinique au Dr Ashraf Fayad.

Une clinique unique au Centre de réadaptation pour traiter les commotions cérébrales

Parmi les personnes qui ont subi une commotion cérébrale, une sur sept souffre de symptômes débilitants prolongés qui l’empêchent de retourner à l’école ou au travail ou de recommencer à faire du sport. Le Centre de réadaptation de L’Hôpital d’Ottawa a créé une clinique pour évaluer et traiter les patients atteints du syndrome post-commotion cérébrale. La clinique regroupe sous un même toit les soins de première ligne et la recherche dans l’intérêt des 200 patients touchés par ce syndrome chaque année. Voilà une approche intégrée qui favorise l’innovation et l’amélioration des soins aux patients.

Affiliated with uOttawa

© 2014 L’Hôpital d’Ottawa

Back to top