www.hopitalottawa.on.ca | Nous joindre | English

H1N1 : La compassion à l'oeuvre

Flash Player

Flash Player est nécessaire pour une expérience enrichie.

www.adobe.com/go/getflashplayer

www.adobe.com/go/getflashplayer

La clé de la réussite

Pour bien réagir à une crise de santé nationale, il faut de la préparation, du dévouement, du travail d’équipe, de la recherche et beaucoup de personnes prêtes à retrousser leurs manches. L’an dernier, la pandémie de grippe H1N1 a attiré une attention sans précédent de la part des médias et du public, ajoutant du stress et de nouveaux défis à notre système de santé.

Tout comme des milliers d’autres personnes, la Dre Virginia Roth a participé directement aux initiatives de L’HO en vue de contrer la pandémie de grippe H1N1.  « Plus de 450 employés se sont portés bénévoles pour prêter main forte aux séances de vaccination, afin que nous ayons suffisamment de personnel, se rappelle-t-elle. L’HO a tous les types d’expertise que l’on pourrait espérer. Nos gens ont participé non seulement à la vaccination, mais aussi à l’accompagnement et à l’orientation des participants, aux formalités administratives, à la logistique, au soutien informatique, à la sécurité ainsi qu’à la circulation de tous ces gens. Il s’agissait d’un véritable effort d’équipe pour l’ensemble de l’hôpital. »

Partenariat avec Santé publique

En plus des activités menées par la Dre Roth, Thomas Hayes, directeur de la Santé et de la Sécurité au travail et des Mesures d’urgence à L’HO, a joué un rôle prépondérant au sein du Centre de commandement des soins cliniques. Mis sur pied pour aider la ville d’Ottawa à intervenir en cas d’urgence, comme pour la pandémie de grippe H1N1, ce centre regroupe des acteurs des différents secteurs du Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) de Champlain. Ensemble, des représentants d’hôpitaux, d’établissements de soins de longue durée, de soins primaires et de soins communautaires, d’écoles, du Centre d’accès aux soins communautaires (CASC) et de Santé publique Ottawa ont déterminé les besoins locaux durant la pandémie et formulé des stratégies pour combler ces besoins.

Les premières préoccupations du public à propos d’une pénurie potentielle de vaccin ont entraîné une certaine confusion puisque les premiers lots de vaccins étaient réservés aux services de santé publique et n’étaient pas disponibles dans les hôpitaux. « Notre défi consistait à protéger les patients et le personnel de sorte que l’hôpital puisse demeurer ouvert et fonctionnel, affirme la Dre Roth. Nous avons ensuite décidé d’organiser des séances de vaccination pendant la fin de semaine à mesure que le vaccin devenait accessible. »

Le plan initial de L’HO consistait à vacciner le personnel, mais nous avons ensuite vacciné les familles et le grand public, comme nous l’avait demandé Santé publique Ottawa.

« En deux fins de semaine, nous avons vacciné 17 000 personnes et consacré un samedi aux femmes enceintes et à leur famille, mentionne la Dre Roth. Nous avons également accepté les patients qui n’avaient pas réussi à se faire vacciner par les services de santé publique et nous sommes très fiers du succès que nous avons eu en collaborant avec Santé publique Ottawa. »

La pandémie de grippe H1N1 a été un événement sans précédent pour L’HO.  « Les histoires que nous avons entendues témoignent sans contredit de la réussite et du climat des séances de vaccination, se rappelle la Dre Roth. Nous n’avons refusé personne. Des employés de tous les services et départements ont donné gracieusement de leur temps et nous avons relevé le défi de front. Voilà un excellent exemple de la façon dont notre nouvelle vision peut prendre vie et se concrétiser publiquement! »

Derrière la scène

Notre Département d’urgence et notre Unité des soins intensifs ont pris en charge certains des patients les plus malades de notre collectivité, tandis que nos unités de soins actifs affrontaient les répercussions de la pandémie. Malgré le fardeau imposé aux Soins critiques, les infirmières, les médecins et les autres professionnels de la santé ont fourni un niveau de soins remarquable tout en dirigeant un certain nombre d’essais cliniques et d’études de recherche importants. Les résultats ont fourni promptement de l’information cruciale sur les effets de la grippe H1N1 sur le corps et la meilleure façon de la prévenir et de la traiter. Leurs efforts ont aidé à améliorer les soins à L’HO et partout dans le monde.

Sidebar 2
partager Twitter Facebook Email